Comment savoir si l'on souffre d'hypocalcémie ?

Le déficite en calcium peut avoir de multiple raisons, il peut également engendrer des problèmes sérieux.

L'origine de cette carence !

Se retrouver en insuffisance de calcium peut arriver à tout le monde, le premier facteur pouvant engendrer cette situation est tout bêtement un faible apport de calcium. Effectivement notre corps nécessite près de 1 200 mg / jour. Une alimentation pauvre en sels minéraux peut être à l'origine de ce manquement.

Sachant que le corps humain perd naturellement 250 mg / jour, essentiellement par la transpiration, les urines. Il faut impérativement combler ses pertes par un apport important d'aliments riches en calcium. 
On peut aussi souffrir d'hypocalcémie par manque en vitamine.

Afin d'assurer correctement l'absorbtion du calcium, une défaillance en vitamine perturbe automatique ce processus naturel. D'où l'importance de faire le plein de vitamine D, une exposition prolongée au soleil est source de cette vitamine indispensable.  

D'autres maladies plus graves peuvent être à l'origine de ce déficit en calcium, exemple l'insuffisance rénale, l'inflammation du pancréas, des tumeurs osseuses. Maintenant dans la majorité des cas c'est bien une abscence de vitamine D qui est à l'origine de cette hypocalcémie.

Manque de calcium symptômes

Comment reconnaître un manquement en calcium ?

On peut ressentir physiquement un déficit en calcium, cependant pas évident d'assimiler ses symptômes à une hypocalcémie, voici 6 signes avant-coureurs qui devraient vous alerter.

Sommeil perturbé :


Problème d'endormissement, vous vous retournez maintes fois avant de vous endormir, une agitation anormale. Un manque de calcium peut effectivement expliquer ces troubles du sommeil. La mélatonine, hormone indispensable pour que nous puissions nous endormir correctement est produite naturellement par notre organisme.

Sa production augmente la nuit pour nous aidé à trouver le fammeux sommeil, cependant un manque de calcium perturbe ce cycle. Il faut savoir qu'un taux de calcium normal contribue à la production de cette fameuse mélatonine.




Crampes musculaires :



L'individu peut être victime d'une crampe musculaire sans pour autant être en déficit de calcium, ce phénomène se produisant occasionnellement n’est probablement pas un motif d’alarme.

Des crampes répétées, forte chance que vous soyez victime de carence en calcium. Ces symptômes peuvent passer totalement inaperçus sourtout sur une courte période. On peut ressentir un certain inconfort voir gène quand cela devient chronique.


Os fragile :


Une déficience en calcium provoque évidemment une fragilité des os. La quantité de minéraux circulant dans le sang doit être suffisante afin que le corps utilise ses réserves de calcium.

Autrement il risque plutôt de déclencher la libération des os. Phénomène entraînant ainsi un risque accru de fracture. Cette situation est fréquente chez les femmes ménopausées, mais peut aussi se déclancher chez une personne d'âge moyen.




Sensation de picotement :


Si vous resentez un engourdissement spontanné voire picotement au bout de vos doigts, c'est un signe évident traduisant une carence en calcium.

Maintenant il se peut aussi, que ces signes soient dus à une mauvaise circulation sanguine ponctuelle. néanmoins si ces symptômes devienent fréquents, il convient de consulter obligatoirement son médecin traitant afin d'effectuer quelques tests.



Surpoids :


Certaines études scientifiques ont démontré qu'une personne possédant un taux de calcium élevé était plus apte à maintenir son poids voir en perdre. La prise de poids soudain peut effectivement être interprétée comme un signe avant-coureur d'hypocalcémie, surtout si votre mode alimentaire n'a pas changé.

Maintenant les personnes ayant toujours eues un certains surpoids ne sont pas plus exposées à une carence de sels minéraux, qu'une personne de corpulence standard.


Cœur qui palpite :


Muscle principal du corps humain, comme les autres muscles de notre corps, un taux de calcium faible peut entraîner des symptômes désagréables. Notamment une sensation du cœur qui bat trop vite. Un rythme cardiaque élevé peut clairement engendrer des problèmes plus importants comme une insuffisance cardiaque.

Dès les premiers signes, n'hésitez pas à contacter votre médecin traitant, afin d'établir un diagnostic précit, et confirmé éventuellement une carence en calcium.

Carence en calcium conséquence

Le manque de calcium peut engendrer des problèmes plus ou moins sérieux

Traiter à temps, la carence en calcium est bénigne, maintenant si la personne tarde à combler cette hypocalcémie, cela peut effectivement compliquer la situation.

De manière générale, les conséquences dues à une hypocalcémie ne sont pas alarmantes. Comme détaillé plus haut, elle se traduit par quelques picotements, de petites crampes musculaires, un sommeil agité.

Afin d'établir un diagnostic confirmant un manque de calcium évident, un simple test consiste à frapper légèrement une zone bien définie de la joue du patient à l'aide d'un marteau à réflexes. Une contraction brutale de la lèvre supérieure confirme inéluctable une hypocalcémie. 

Diagnostiquer à temps, la carence en calcium peut se résorber en quelque temps avec la prise de médicaments adéquats, et une alimentation axée sur des aliments riches en calcium.



Dans les cas les plus graves.


La personne adulte peut effectivement être victime de crise de tétanie qui se manifeste par un malaise impressionnant. Des contractions musculaires, tremblements importants, rigidité du corps, déformation accentuée du visage.
 

Chez les enfants et adolescent, des troubles plus inquiétants peuvent apparaître. Notamment un spasme du larynx. Cette situation n'est pas à prendre à la légère, capable d'entraîner à tout moment une asphyxie.

Sur une carence à long terme, essentiellement chez les jeunes en pleine croissance, les os peuvent ne pas se former correctement, une solidification anormale pouvant occasionner des fractures en cas de choc tout à fait normal.

©2019 - calciumaliment.com / Manque de calcium